La diversité des espèces vivantes sur terre et plus particulièrement dans votre jardin, va dépendre de ce dont elles disposent pour y vivre. C’est ce qu’on appelle l’hospitalité du jardin !

En effet, plus on va aménager son jardin en accord avec la nature, plus la biodiversité y sera présente et abondante.

Les plantes qui favorisent la biodiversité dans son jardin

Les plantes sont d’une très grande utilité au jardin et certaines plus que d’autres ! Au-delà de leur apparence, que nous recherchons souvent en premier lieu, les végétaux sont un refuge et un protecteur des sols. 

Les plantes qui favorisent la biodiversité dans son jardin

Ils sont également le garde-manger de nombreuses espèces, notamment pour les abeilles qui, en se nourrissant, ont une fonction essentielle : la pollinisation ! Les espèces animales locales (insectes et autres) sont également adeptes des plantes indigènes pour y trouver leur nourriture.

Par exemple, la taille de la trompe d’un papillon est adaptée pour butiner les fleurs en forme de tube et d’une certaine profondeur. Ces plantes sont aussi complètement adaptées aux conditions météorologiques et de sol. L’étalement des floraisons permettra de contenter tous les insectes, le long de leur cycle de vie.

D’ailleurs, les plantes protègent les sols car elles évitent l’érosion avec leur ancrage racinaire, facilitent l’infiltration des eaux de pluie et évitent la battance.


Les insectes et petits mammifères utiles à la biodiversité

Les petites bêtes ne sont pas toutes des nuisibles ! Parmi les plus utiles, on retrouve les fameux vers de terre. Vous n’aimez pas biner et bêcher votre sol ? Ils feront le travail à votre place ! En effet, ils mélangent les éléments dans le sol et participent à l’aération, l’infiltration de l’eau et des racines dans le sol. Ils jouent un rôle essentiel, avec leurs homologues, dans l’assimilation des minéraux présents dans le sol par les végétaux.

Les coccinelles, quant à elles (et principalement leurs larves) s’occuperont de réguler la population de pucerons qui attaquent vos rosiers et autres végétaux. 

Ensuite, nous pouvons citer les hérissons, qui se régalent des limaces et escargots qui viennent manger vos jeunes feuilles d’hosta et de salade. Ils peuvent même manger des petits serpents et sont donc très utiles au jardin. C’est pourquoi il est important de leur aménager des refuges pour qu’ils puissent y faire leur nid.

Si votre jardin ne dispose pas d’assez d’haies pour accueillir les oiseaux, vous pouvez installer des nichoirs dans votre jardin. Faites cependant attention lors de leur installation, à ne pas exposer le trou d’envol en plein vent, ni à le rendre facile d’accès aux prédateurs (comme les chats). Enfin, nous vous conseillons de l’exposer plutôt à la mi-soleil. 

Les insectes et petits mammifères utiles à la biodiversité

Accepter le côté sauvage de son jardin pour favoriser la biodiversité

On a tendance à tout vouloir “ranger” même dans son jardin, mais la nature ne l’entend pas ainsi ! Un vieux morceau de bois servira de refuge aux insectes, un tas de feuilles balayées par le vent sous un petit tas de bois, sera la maison idéale du hérisson.

Favoriser la biodiversité dans son jardin

Nous vous conseillons de limiter les éclairages nocturnes en continu, car ils dérèglent les cycles biologiques des plantes et des animaux. Cela peut engendrer une mortalité excessive de certaines espèces animales, perturbées par le manque de repos, en fonction des saisons. Pour les végétaux, on peut observer des retards dans la chute des feuilles et donc une perturbation du cycle de leurs réserves. 

Besoin de conseils pour favoriser la biodiversité dans votre jardin, nos compositeurs végétaux sont à votre écoute.